Kaaris Bizon

Kaaris (Kaaris, Kaaris, Kaaris)

Kaaris (Kaaris, Kaaris, Kaaris)

Orh Click

Orh Click

Orh Click

2.7. 2.7

2.7, 2.7, 93, j’ai la recette

J’prends en bucket, j’prends en levrette

À la lunette, à l’aveuglette, j’me cure les dents avec leur squelette

Comment faire face à la bête? Chien de l’enfer à deux têtes (deux têtes)

J’investis tôt dans les narco, j’veux voir ton clito dans le Merco

J’ai du sirop dans le Chardonnay, t’as les chicots dans le verre d’eau

Sachet dans le cartonné, de la barbe jusqu’au nez

Ne sait pas pardonner, zoner, ber-bar tu nous connais

J’veux la vie belle j’suis un criminel, femelle, j’te crache sur le Rimmel

Approche de mes décibels, j’brûle comme le soleil, tu repars t’as le cul qui pèle

Y’a de la coke sur leurs Mickeys, éteignez vos briquets

Attends la lumière du jour, tu vas voir leur crâne sur un piquet

J’dois finir ma cassette, vider le AK-47

Sans tacher mes frelons et mon nouveau polo EA7

Z’ont du retard sur le flow, z’ont du retard sur les instrus

Et j’leur baise tellement leur daronne qu’elles ont même du retard sur leurs menstrues

J’veux la gagne, macaque sur le macadam, j’suis pas glam’, pas glam’

J’râpe mon arme sur la colonne vertébrale, de la came, de la came, au gramme, au gramme

Je la crame, je la crame, j’balance du Napalm ou ma tatane-tatane

Frappe sale dans la transversale, j’suis de Paname comme Zlatan, Zlatan

Teushi nouvel arôme, de-spee j’roule un cône

J’sais que tu m’aimes pas, tends-moi encore ta putain d’main j’te chie sur la paume

Plaide pour moi, ils te répondront c’est un morche

Il ne fait qu’du sale il veut rien savoir il est pire que Guy Georges

Poids lourd contre trisomique, à la pesée des kilos

Tu vois flou, gant noir sur automatique au lever du rideau

C’est dans ton bonda que j’déferle, ça te dérange mais tu fermes ta gueule

Tu restes àl’, tu prends sur oit’, comme quand l’daron lâche des perles

J’veux les voir ramper, en me suppliant, j’kiffe

Nan en fait je les veux morts, avec supplément frites

J’suis capable du meilleur, comme du pire

Et c’est dans l’pire que j’suis le meilleur

2.7.Z.E.R.O. poto

K Double A A.K.A. Talsadoum

Therapy

Orh Click Click

Sevran

Commencez par libérer Bizon

2.7.Z.E.R. brave

Kaaris Kaaris

4124

Si si

Sevran Sevran

Kaaris Comme Gucci Mane

2.7

2.7

V.R.A.N

Même si je mets un costume, je n’serai jamais embauché

J’veux faire du mal pour faire des thunes, jusqu’à c’que je sois embaumé

Bleu, blanc, rouge, j’vais te baiser, je suis venu t’annihiler

Jamais je n’serai intégré, je n’serai jamais assimilé

Regarde pas c’que j’vais leur faire, parce que c’est pas très ragoûtant

Mon genre d’espèce déter’ se fait rare comme les orangs-outans

L’argent le vice de la Terre, trop envoûtant

Il me reste des lambeaux de chair, sur les crocs en goûtant

Cette pétasse de merde me gonfle, pour moi c’est toujours le même kwaah

Elle prend du volume quand elle gonfle, pourquoi j’fais toujours le même poids?

L’Éducation Nationale, c’est comme une gardav’

D’puis tout p’tit j’lui mets dans l’trou d’balle, des potes-ca dans le cartable

Je reste parce que, y’a v’la les thos-my

Tu dis qu’tu t’en bats les couilles, vasectomie

J’veux de l’or partout sur le corps, malgré les tribulations

C’est pas l’tout que tu sois mort, j’veux gagner par strangulation

Je lean pour noyer ma peine, je lean pour noyer ma peine

Comme si j’étais Gucci Mane, comme si j’étais Gucci Mane

Bombardier noir dans la Audi, une Kalash, un bonnet Raiders

Original est le O.G, nique sa race à tous les haters

Sors un album qui bicrave, et les négros vont te clasher

Sors un album qui bicrave pas, et les médias vont te lyncher

J’attends, que tous ces mythos périssent

J’arrose la fouffe du game et j’attends que son clito fleurisse

J’vais mettre du lait dans ta gorge, c’est physique c’est pas cérébral

J’ai des billets dans la poche et dans la boîte de céréales

Mon son t’emmène sur la station spatiale

Comme un de ces putains de voyage astral

J’sais pas comment ça va finir, mais j’sais qu’un jour tout se paye

Je sais pourtant que je dois, vivre avec les choix que je fais

Un gobelet dans un gobelet, j’me laisse aller je prends des bourrelets

Un cône gravé sur la joue, j’vous attends fusil sur les genoux

La montée de la violence, j’vais t’sauter j’vais t’attaquer

Où est le bien et le mal, posséder ou partager

J’sais où commence ta liberté, j’sais pas où la mienne s’arrête

J’veux juste cracher ma Danette, dans le ventre rond de la planète

J’veux perdre des combats mais gagner la guerre, même avec des petites victoires

Tu viens d’en bas et tu connais nos misères et tu veux devenir un flic noir?

Ceux qui me suivent m’aiment, les autres je les ken, c’est comme ça partout c’est la même

J’récolte c’que je sème, il n’y a pas de ‘blèmes, j’vais faire justice à moi-même

Je lean pour noyer ma peine, je lean pour noyer ma peine

Comme si j’étais Gucci Mane, comme si j’étais Gucci Mane

Bombardier noir dans la Audi, une Kalash, un bonnet Raiders

Original est le O.G, nique sa race à tous les haters

Sors un album qui bicrave, et les négros vont te clasher

Sors un album qui bicrave pas, et les médias vont te lyncher

J’attends, que tous ces mythos périssent

J’arrose la fouffe du game et j’attends que son clito fleurisse

2.7.Z.E.R.O poto

K Double A a.k.a Talsadoum

Pablito

2.7

Kaaris Bon Qu’à Ça

Man, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

Ouais, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

J’arrive dans le rap comme en France tah la Kadhafi

T’es venu me tester, pff t’es mort, dead, la chatte à ta fille

J’crache jusqu’à Pattaya, t’en rafoles comme Zahia

Tu racoles, j’décolle pendant que ta carrière se crash comme Aaliyah

Vu d’en bas c’est une montagne, mais d’en haut ce sera qu’une descente

Fais le roro avant qu’y’ai dra et que la volaille fasse une descente

La vie n’est qu’une pute, la Mort sa proxénète

Le 9 millimètres est obsolète, y’a des mitraillettes et les gros poissons ont des squelettes

Moi et mon homie, c’est sur qu’on vous blesse

Résiste on rouvre ta plaie et on vomit sur ta blessure

J’veux des chiennes avec harnais, j’suis dans l’ascenseur du building

Y’a autant de bulles dans le champagne que sur mes carnets

Ils veulent tous voir des gros billets, ils ont les lèvres séchées par les barrettes

Donc, lâche ton verre, j’ouvre ma braguette si tu veux boire direct au robinet

Jamais je ne fais crari, non jamais je ne taris

Je vais vous faire voir je roule à travers Paris, la barbarie dans le réservoir

Man, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

Ouais, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

J’arrive dans le rap comme en France tah la Kadhafi

T’es venu me tester, pff t’es mort, dead, la chatte à ta fille

J’crache jusqu’à Pattaya, t’en rafoles comme Zahia

Tu racoles, j’décolle pendant que ta carrière se crash comme Aaliyah

Je vais passer, faites pas les dingues, je vous en saurai gré

Soldat de l’empire Mandingue se sacrifie sans regrets

Juste le son de ma voix peut faire brûler tes lipides

Le brolic est solide et le cœur du monde est liquide

Je viens poser des bombes, j’irai cracher sur vos tombes

J’ai le fou rire du cimetière regarde le sourire du crime frère

Le bout du chibre est laiteux, enculé de mes deux

Goûte à ma grosse queue, la rareté de ma variété d’beuh

J’te sens en train d’me téma, derrière une vitre sans tain

Je peux sentir ta peur à travers tes yeux de pantin

On évolue dans les lagons, toujours au fond du wagon

Hardcore à outrance, que mes ennemis meurent dans d’atroces souffrances

Man, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

Ouais, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

J’arrive dans le rap comme en France tah la Kadhafi

T’es venu me tester, pff t’es mort, dead, la chatte à ta fille

J’crache jusqu’à Pattaya, t’en rafoles comme Zahia

Tu racoles, j’décolle pendant que ta carrière se crash comme Aaliyah

93, à l’aise, Deux Sept Zéro, t’as l’adresse

On fait flipper l’état comme la mafia calabraise

J’rap pas parce que c’est la hess, moi j’suis pas venu là pour nehes

Surtout si c’est ta paire de fesses qui s’trouve à l’autre bout de la laisse

93, à l’aise, Deux Sept Zéro, t’as l’adresse

On fait flipper l’état comme la mafia calabraise

J’rap pas parce que c’est la hess, moi j’suis pas venu là pour nehes

Surtout si c’est ta paire de fesses qui s’trouve à l’autre bout de la laisse

93, à l’aise

Z.E.R.O, t’as l’adresse

J’crois qu’j’suis bon qu’à ça

J’crois qu’j’suis bon qu’à ça

Man, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

Ouais, j’suis bon qu’à ça

Faire cuire des cailloux de ke-cra comme des spaghettis

Rêvant des diamants de Bokassa et de 612 Scaglietti

J’arrive dans le rap comme en France tah la Kadhafi

T’es venu me tester, pff t’es mort, dead, la chatte à ta fille

J’crache jusqu’à Pattaya, t’en rafoles comme Zahia

Tu racoles, j’décolle pendant que ta carrière se crash comme Aaliyah

Kaaris Cayman

Back to the future

2031

2093

Orhh click

J’entends le chant du muezzin, mais j’pense à Toni Musulin

Les vents marins me soufflent que vivre d’espoir c’est mourir de faim

J’effrite mon stick de taga, 911 Targa

Jusqu’à ce que ma vie ait le gout de la mouille à Carla

On est damnés, tu nous connais pas de bla-bla

On est cramés comme Dieudonné M’Bala M’Bala

J’ai l’art du péril, cousin, j’ai un joujou qui fait click-click

Barbu viril, cousine et j’fais des bisous qui piquent

La violence monte d’un cran, rejoins les rangs ou vite crève inch’Allah

Petit devenu grand, nos bites se lèvent comme l’Impala

Arrivé en charter, j’suis leur cible

Je me dirige vers la mort avec son caractère irréversible

Qu’ils passent la pommade sur leurs u-c ou sur leurs hématomes

Moi, j’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Maniement, prêt pour le ralliement

Gucci, Louis V. sur ma peau de cayman

Cayman, Cayman

J’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Cayman, Cayman

J’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Une pour mes pratiquants, l’autre pour mes trafiquants

J’aurais sûrement plus d’ennemis que le Vatican n’a d’habitants

Obligé de faire des ce-vi, les putes sont tellement michtos

Que pour leur toucher le clito, obligé de faire des devis

Je cherche des billets violets, ourlets sur les mollets

J’pars en guerre avec deux-trois me-ar triées sur le volet

C’est la crise, y’a plus de lovés c’est mort, dis woulah

Je sais comment faire cracher les porcs, j’ai du sang dioula

Couronné par mes supérieurs, j’fume le bitume sans filtre

Goudronné de l’intérieur, j’m’infiltre

Croise les doigts pour pas que mon son tombe sur les ondes sinon Allah y rahmou

Et croise les jambes sinon tu vas pondre un marmot

Qu’ils passent la pommade sur leurs u-c ou sur leurs hématomes

Moi, j’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Maniement, prêt pour le ralliement

Gucci, Louis V. sur ma peau de cayman

Cayman, Cayman

J’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Cayman, Cayman

J’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Ils ont juré qu’ils nous ont vu en train de calanch’

Ils nous auraient vu arriver en s’appuyant sur nos phalanges

Le proc’ va pas te relaxer, tu piges a-p, le 3.5.7 peut le relater, on fait des 360 pour que la coke soit frelatée

J’me suis vu percer, j’me suis vu prendre l’industrie à quatre pattes jusqu’à ce que je gagne le tiercé

La main posé sur le pommeau, la terre tourne à chaque tonneau

Oh no, mon Afrique n’est bonne qu’à se faire tresser la chatte à Château d’Eau

Donc j’me lève comme un fleuve qui sort de son lit

J’me couche après le raz-de-marée comme un pirate de Somalie

Indigène, indocile, j’me faufile

Déclenche la sortie des missiles

Pour Sevran, pour mes khos

2.7 Z.E.R.O

Qu’ils passent la pommade sur leurs u-c ou sur leurs hématomes

Moi, j’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Maniement, prêt pour le ralliement

Gucci, Louis V. sur ma peau de cayman

Cayman, Cayman

J’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Cayman, Cayman

J’veux la crème de la crème pour ma peau de cayman

Kaaris C’est Bon Déjà

Back to the future

Tookie P

RGT

K double Adebisi

2-7, 2-7, Kaaris

93, oooooh, pute

J’me promène seul dans le tier-quar et tu vas rien faire

Panamera, Lambo’, j’ouvre les ailes du SLR

Parler sur moi, rager sur moi, dis-moi à quoi ça t’sers

J’suis en te-boi avec Ixzo, Tookie et Luc Belaire

Le négro va bien, c’est bon déjà, bon déjà

La famille va bien, c’est bon déjà, bon déjà

Mon verre est plein, c’est bon déjà, bon déjà

Y’a du Philipp Plein, c’est bon déjà, bon déjà

FAMAS sur l’épaule, sur la joue un trait couleur chrome

Pare-balles dans le hall, comme dans Skyfall

Cœur en acier comme le P38, froid comme un Inuit

Jamais vu sur l’échelle de Greenwich, renoi dans le i8

Une grosse liasse dans chaque poche

J’pisse sur un mur Avenue Foch

J’rentre dans ton cul avec une torche

J’te baise ta mère même si elle est moche

K Double A, 2-7-0 ah oui, rlah, j’suis dans le Porsche

J’allume les xénons pour un Grand Prix

T’es dans les rayons de chez Franprix

4124, bouteille de Brignac

Je niaks et j’téma ton fiac, j’t’imagine dans un bukkake

Connu jusqu’à Phucket, préviens toutes tes pinquettes

J’fais grave des grimaces en crachant

J’écrase les limaces en marchant

Six litres cinq bitchturbo, j’disparais comme El Chapo

Bitch y’a d’la cess no stress, un dos tres MS13

Ne rentre pas si j’suis dans l’VIP

Ne sors pas c’qu’il y a dans l’slip

Rlah, clique ta chatte fait des flips

Comme une tchoin dans un club de strip

K double Adebisi, tu m’as vu cuisiner

Je n’ai jamais lésiné à user du Uzi

Au micro excellent, j’ai du sang d’oligarque

Bitch, suce-moi véhément, et avale les oligo-éléments

Tu nous nnais-co, on rigole pas

Quand tu jouais aux Lego, on jouait aux soldats

On t’extermine, comme l’Ebola

On te termine, comme les Mollah

J’suis dans le Nautilus, avec ma trap queen

Intérieur cuir Brabus, je vais sur Tatooine

J’me promène seul dans le tier-quar et tu vas rien faire

Panamera, Lambo’, j’ouvre les ailes du SLR

Parler sur moi, rager sur moi, dis-moi à quoi ça t’sers

J’suis en te-boi avec Ixzo, Tookie et Luc Belaire

Le négro va bien, c’est bon déjà, bon déjà

La famille va bien, c’est bon déjà, bon déjà

Mon verre est plein, c’est bon déjà, bon déjà

Y’a du Philipp Plein, c’est bon déjà, bon déjà

2-7-0, Tookie P

La famille, la famille, si si

Kaaris, Kaaris, Kaaris

Kaaris Benz

Où sont les Benz? Benz, Benz, Benz, Benz, Benz

Faut du cash si j’veux la Benz, Benz

Gros 45, bang, bang

Où sont les Benz? Benz

J’veux faire péter la banks, banks

Pour l’instant j’suis dans mon binks, binks

Gros 45, bang, bang

Où sont les…

Quand il s’agit d’gagner un tête dans la street, t’es sur ton Mac

On ne voit pas ton nom comme le jour des résultats du bac

Si t’es mignonne en plus bonne à tous les coups j’vais m’faire avoir

Elle veut un mec qui a tout au lieu d’l’aider à tout avoir

Ours brun est à la barrière (2.7) ou sur l’héliport

Ou en position d’la p’tite cuillère, (2.7) avec Boucle d’or

Les amis font la teuf, les ennemis sont en chien

Chez nous les habits sont neufs mais les hommes sont anciens

Gros gamos pour un rodéo, on vient niquer des races

Y a ceux qui font des vidéos et ceux qui se déplacent

Beaucoup font des aller-retours comme la cylindrée

On va prendre ce qu’on veut de force ou bien de plein gré

Où sont les Benz? Benz, Benz, Benz, Benz, Benz

Faut du cash si j’veux la Benz, Benz

Gros 45, bang, bang

Où sont les Benz? Benz

J’veux faire péter la banks, banks

Pour l’instant j’suis dans mon binks, binks

Gros 45, bang, bang

Où sont les…

Vous êtes à 50 sur une ‘teille

Les abeilles veulent du Jack au miel

Je n’suis pas né de la veille

Fais ton job s’tu veux ta paye

Paris, Dubaï ou Phuket

Faut qu’tu m’khalass en passant

Faut qu’tu préviennes tes pinkettes

J’fais des grimaces en crachant

Mon bâtiment flotte au large, amiral du croiseur

Ennemi à trois heures, je déferle comme une vague de noirceur

J’transporte des tonnes de punchlines dans un camion citerne

Tu vois flou et c’est déjà trop tard lorsque tu discernes

On se serre les coudes entre frères, le reste c’est du fake

Je n’viens pas souvent, dès qu’j’peux l’faire j’distribue des steaks

Pour compter, toutes ces barrettes, pas besoin d’un doctorat

Ivoirien comme Zokora, sur l’terrain c’est Gomorra

Où sont les Benz? Benz, Benz, Benz, Benz, Benz

Faut du cash si j’veux la Benz, Benz

Gros 45, bang, bang

Où sont les Benz? Benz

J’veux faire péter la banks, banks

Pour l’instant j’suis dans mon binks, binks

Gros 45, bang, bang

Où sont les…

Kaaris Briller

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je ne pars et ne reviendrai jamais sans l’bif

Je ne pars et ne reviendrai jamais sans l’bif

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Plus de tabac dans l’spliff, non

Quelques lignes dans le pif, oui

Bitch, ça y est tu kiffes, oui

Oui, ça y est tu kiffes

T’es une meuf bien, je te galoche

T’es une petite pute de luxe, je te galoche

Ne me suis pas, négro, ou ta prochaine adresse sera le cimetière le plus proche

Serveur ramène mon assiette en cuisine, mon entrecôte de kobe est trop cuite

J’entends pas bien ce que tu dis, rappelle-moi, mon S63 fait trop de bruit

Elle fait des régimes et elle préfère manger des bites parce qu’elle veut garder sa ligne

Je fais des grands pas de géants, je n’peux marcher que lorsque les planètes s’alignent

Je n’ai pas besoin d’un docteur, je mélange le shit et la beuh pour me soigner

Regarde comment je fais tourner mon poignet

Regarde comment je fais tourner mon poignet

J’te baise dans la te-boî, dans la ture-voi

Dans le couloir j’te démolis

J’fais pas l’amour dans le lit

Moi je mange dans le lit

Je suis pressé, j’n’ai pas de temps à perdre, je fais chauffer ton boule au micro-ondes

Y’a rien du tout, je sors mon flingue, j’veux juste passer à la caisse devant tout l’monde

Biatch!

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je ne pars et ne reviendrai jamais sans l’bif

Je ne pars et ne reviendrai jamais sans l’bif

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Plus de tabac dans l’spliff, non

Quelques lignes dans le pif, oui

Bitch, ça y est tu kiffes, oui

Oui, ça y est tu kiffes

En position foetale, j’suis né sur le goudron, je viens faire du très sale

Juste trouve-moi une bitch Marion Maréchal, Marion Maréchal

Mon programme est anal, pas besoin d’siéger à l’Assemblée Nationale

Juste trouve-moi une bitch Marion Maréchal, Marion Maréchal

Putain de merde, tu sais que je n’suis pas tendre

J’te baise ta mère, tu sais que je n’suis pas l’gendre

Mon étoile est noire comme un carbonado

2-7 CR7 Ronaldo

Double rotor sur l’hélico

J’dois trouver un plan vite, illico

Vie de ssiste-gro, j’sors le litron

Négro devient blanc, vitiligo

J’vous baise, je répète pour la dixième fois

J’tiens toujours un joint comme un sixième doigt

J’suis l’autochtone qui veut pas s’faire plumer

Clic clic et tes chromosomes partent en fumée

Ils rappent tous de la de-mer et tu te resserres

J’maîtrise le game de la mer au désert

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je brille, tu brilles, on brille

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je ne pars et ne reviendrai jamais sans l’bif

Je ne pars et ne reviendrai jamais sans l’bif

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Je veux briller comme les vitrines de chez Van Cleef

Plus de tabac dans l’spliff, non

Quelques lignes dans le pif, oui

Bitch, ça y est tu kiffes, oui

Oui, ça y est tu kiffes

Kaaris 63

Back to the future

Sevran, 2.7, Kaaris

Bitch mon coeur a déménagé, A.M.G. 63

Même si ma peine est aménagée, A.M.G. 63

Mes sentiments sont déchargés, A.M.G. 63

Les piles d’dollars laissent présager, A.M.G. 63

A.M.G. 63, A.M.G. 63

A.M.G. 63, A.M.G. 63

J’t’allume de sang froid, j’te l’redis une deuxième fois:

J’t’allume de sang froid, j’crame tes 63 grammes

Ramasse ton string et va t’laver, et j’te l’répéterai pas

Crack, héroïne dans des sachets, t’es très près du trépas

Du kérosène pour mélanger, quelques feuilles de coca

Tu peux l’inhaler, tu peux l’injecter, le produit est local

Tout droit du 9.3, A.M.G. 63

Gros son de laud-sa, c’est Kaaris en gova

T’es démasqué, tu peux faire l’ancien, la preuve est qu’j’t’ai fait mal

T’auras pas besoin d’danser comme un indien pour qu’il pleuve des balles

Au fond d’la classe j’ai pas d’jouets, nique sa race les rouages (2.7!)

J’ai des traces de coups d’fouets à la place des tatouages

Les flics fachos rôtissent, même les manchots m’applaudissent

Ça brûle comme la chaude pisse et les mules la vomisse

Bitch mon coeur a déménagé, A.M.G. 63

Même si ma peine est aménagée, A.M.G. 63

Mes sentiments sont déchargés, A.M.G. 63

Les piles d’dollars laissent présager, A.M.G. 63

A.M.G. 63, A.M.G. 63

A.M.G. 63, A.M.G. 63

J’t’allume de sang froid, j’te l’redis une deuxième fois:

J’t’allume de sang froid, j’crame tes 63 grammes

Quand y’a un flingue, y’a plusieurs flingues, fais très attention

T’es né baltringue, tu meurs baltringue, te pose pas de question

Double Rotors en platine comme les couilles à Terminator

Elles se déboîtent les babines quand elles sucent le dinosaure

Sous le rayé, 4×4, j’vais déblayer l’asphalte

J’vais débrayer, j’attaque, j’vais te rayer d’la carte

Quelques cartouches parce que je peux pas perdre, j’te promets d’être au top

Ils ouvrent la bouche que pour d’la merde, diplômés de blowjobs

Je viens prendre des sous, j’ai le sang qui bout

Et le temps que tu m’touches, t’as une dent qui bouge

J’t’élimine vite, j’t’étrangle, qu’on m’informe que j’les appâte

Illuminati, ton triangle comme la forme de ta chatte

Bitch mon coeur a déménagé, A.M.G. 63

Même si ma peine est aménagée, A.M.G. 63

Mes sentiments sont déchargés, A.M.G. 63

Les piles d’dollars laissent présager, A.M.G. 63

A.M.G. 63, A.M.G. 63

A.M.G. 63, A.M.G. 63

J’t’allume de sang froid, j’te l’redis une deuxième fois:

J’t’allume de sang froid, j’crame tes 63 grammes

Bitch mon coeur a déménagé, A.M.G. 63

Même si ma peine est aménagée, A.M.G. 63

Mes sentiments sont déchargés, A.M.G. 63

Les piles d’dollars laissent présager, A.M.G. 63

K Double A A.KA. Talsadoum, Zer’

4124 et les frères Contener