Kaaris Bouchon De Liège

J’suis au départ de la fusée Ariane

Ça t’é-t’étonne grosse bouffonne

J’crame le gros cul de Marianne

C’est pour ça qu’ça sent le bacon

J’leur mets profond, j’fais d’la spéléo

J’t’ouvre la gorge comme une trachéo

Un facial j’te refais la déco

Ton sang dans le Graal c’est pour l’apéro

Hey, réveille-toi pédé, j’fais les meilleurs CD

Si j’veux j’fume papa, maman, silencieux, j’réveille pas le bébé

On te boit, on te biberonne

Si je t’aime comme Chris Brown

J’t’arrache la gueule comme un piranha

Tu reviens à chaque fois comme Rihanna

MC tu m’as pas l’air si auch’, t’as une drôle de gestuelle

Le Sheitan qui t’conseille sur ta gauche doit être homosexuel

J’vais les hagar comme un tyran, j’prends le pouvoir comme en Iran

Tu peux m’appeler le Shah, j’peux t’la mettre dans la chatte?

On t’pète comme un bouchon d’liège

Pète comme un bouchon de Liège

Pète comme un bouchon de Liège

Pète comme un bouchon de Liège

2.7.0.93, 2.7.0.93

2.7.0.93, 2.7.0.93

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Ou j’te pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Faut qu’tu m’payes la vraie somme, ou j’te raye le rectum

Sur tes chicots je cum, comme du Vademecum

J’veux la coke et j’veux Cali, le roro, j’suis à bord du rallye

Négro j’suis là pour le khalis, ‘koro comme le nord du Mali

J’suis assis sur le guidon, indispensable comme l’amidon

Peu m’importe si t’es pas Bintou, j’te baise même si t’es guindou

Par contumace condamné, on a l’flair, on a l’nez

Vingt mille lieues toute l’année, ma bite dans ton cul fait d’l’apnée

J’te mets en vent tah le mistral, la punch est magistrale

Chacun de mes freestyles fait apparaître les 7 boules de cristal

On joue pas de la mandoline, j’ai le glaive de la garde prétorienne

J’te fume comme à Medellín et j’soulève deux, trois mongoliennes

On t’pète comme un bouchon d’liège

Pète comme un bouchon de Liège

Pète comme un bouchon de Liège

Pète comme un bouchon de Liège

2.7.0.93, 2.7.0.93

2.7.0.93, 2.7.0.93

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Ou j’te pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

9 milli-milli, viens pas pour faire des guili-guili

J’suis un grizzilizi dans tous les sauces comme le pili-pili

Le sang coule, c’est pas du Ketchup Heinz, comme 2 Chainz, j’suis venu faire des billions

Merco Benz, ouverture papillon, armé d’haine, j’suis sur le pavillon

Évite de retourner ta veste, j’aime pas trop les grands gestes

Par contre me faire ler-bran j’aime, trois points #LeBronJames

Tu n’peux que chahuter, le flingue te passe le S.A.L.U.T

Rien ne-rien ne sert de lutter, gros feat’ avec Le Chalutier

J’te bouffe la schneck comme une viennoise, en même temps j’fume ma O.G. Kush

En même temps j’attrape une grosse mouche avec une paire de baguettes chinoises

On t’pète comme le bouchon d’liège, mets tes ski y’a d’la neige

Deux, trois tours de manège, tu t’en rappelleras comme une vierge

On t’pète comme un bouchon d’liège

Pète comme un bouchon de Liège

Pète comme un bouchon de Liège

Pète comme un bouchon de Liège

2.7.0.93, 2.7.0.93

2.7.0.93, 2.7.0.93

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Mets-moi ma conso dans un grand seau

Ou j’te pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Pète comme le bouchon d’liège

Kaaris A L’heure

J’suis locataire, Dieu est le bailleur

Mais le mal nous nourrit plus que le labeur

Cette vie n’a aucun goût, aucune saveur

Sa chatte, son string, j’succombe à toutes ses faveurs

Malheur, mon frère, ma sœur

Leurs jnouns sont faits de feu, je sens leur chaleur

Rien à foutre que l’herbe soit toujours plus verte ailleurs

J’la fume et je survole comme un planeur

J’tends pas la main, j’tends le majeur

Les braqueurs n’ont pas de pièce pour l’horodateur

Je vide les couilles et le chargeur

Donc j’suis dans leur collimateur

À l’heure

À l’heure

À l’heure

Sauf si je meurs

J’remonte du fond de la nuit

À l’heure

7.62 dans l’étui

À l’heure

(Ouh, Ouh, Ouh)

À l’heure

(Ouh, Ouh, Ouh)

Sauf si je meurs

Que ça te plaise ou pas on te baise

Du rap je suis la genèse

Avec une main je rédige ma thèse

Dans l’autre main je tiens le crâne de Louis XVI

J’préfère le chant du uzi, à celui de ton R’n’B

J’veux, villa, putes, jacuzzi, comme tous mes négros et mes 3arbis

Quand la nuit ouvre ses ailes, elle me dit que je lui plais

Je n’ai plus d’encre pour elle, donc je trempe ma plume dans ma plaie

Mon flow traverse comme un astre filant, percute le sol comme un missile Milan

Dis mash’Allah, raconte pas de bla-bla, ma voix t’emporte plus loin que la Scala de Milan

2.7.0 2.7.0, dé-département depuis le berceau

Regarde mon teint, pas plaisantin, je suis gravé dans la roche comme de l’art byzantin

Ma rime s’imprime dans ton cerveau, comme des résidus de crack et d’héro’

Nouvel opus est tellement chaud que la mère de Shaka Zulu en perd ses eaux

À l’heure

À l’heure

À l’heure

Sauf si je meurs

J’remonte du fond de la nuit

À l’heure

7.62 dans l’étui

À l’heure

(Ouh, Ouh, Ouh)

À l’heure

(Ouh, Ouh, Ouh)

Sauf si je meurs

À tellement vouloir percer, j’en ai fini par être perché

J’me rappelle plus des versets, où est l’étoile du berger?

Animal sans empathie, en kaki quand ça me fatigue

Je n’parle plus que le farsi, de capital sympathique

Faut vous résoudre, j’fais un carnage, j’défonce tout sur mon passage

Qu’est-ce que tu vas faire? A part te recoudre avant le mariage

Paco Rabanne, en plein délire, tu me dépannes de l’Afghane

Je m’enflamme sans méthane, je tombe comme la station de Mir

Tous leurs démons ont des prénoms, je sais qu’ils existent

Sous une tornade de grêlons, mon armure souffre, mais résiste

Je ne regarde plus avec les yeux, je regarde avec le cœur

Je ne crois plus en leur discours, ils ont tous des prompteurs

À l’heure

À l’heure

À l’heure

Sauf si je meurs

J’remonte du fond de la nuit

À l’heure

7.62 dans l’étui

À l’heure

(Ouh, Ouh, Ouh)

À l’heure

(Ouh, Ouh, Ouh)

Sauf si je meurs

Kaaris Chicha

Zongo, Zongo, Zongo

Zongo le Dozo

225, 2.7 2.7

J’mets d’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

D’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

Lunettes, paire de Dita

J’décolle, j’ai mon visa

J’veux une Lamborghini garée sous le porche de la villa

J’mets d’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

D’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

Lunettes, paire de Dita

J’décolle, j’ai mon visa

J’oublie jamais personne moi, j’ramène toute la mifa

Tu veux pécho, t’es un ien-cli, tu veux du gros, tu veux crédit

Pour être bien sur, j’t’la mets dans l’cul

Prends ta facture, montre ton reçu

T’es ma tchoin, j’suis ton mac

J’roule mon joint, j’ai mon bac

Je ne crains dégun, j’viens de Sevrak

Fais pas l’gue-din, j’suis en Ligue 1

J’calcule pas tout ces faux raclos

Surtout ceux qu’ont trahis

La rafale d’un AK-47 te troue ton treillis

Prends ta coke cucaracha, tu vois j’parle Spanish

Habillée t’es grave bonne, à poil tu sens le king fish

Surtout pas d’amalgame, moi c’est double napalm

Je vais ssep sur ta flamme, tu connais d’jà la tramme

Oui je lean, oui je lean, au volant de la Berline

Je suis VIP dans le revers des vermines #S.E

J’mets d’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

D’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

Lunettes, paire de Dita

J’décolle, j’ai mon visa

J’veux une Lamborghini garée sous le porche de la villa

J’mets d’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

D’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

Lunettes, paire de Dita

J’décolle, j’ai mon visa

J’oublie jamais personne moi, j’ramène toute la mifa

Tu nous aimes pas, on ne t’aime pas aussi

J’ai des puissants chevaux sous la carrosserie

Je veux juste te serrer, tu veux m’faire courir

A genoux devant ma glace tu t’entraînes à sourire

Rapper mieux que ces tchoins, pour moi c’est cile-fa

Ne t’excites pas, tête de bite va

Coupe la ffe-schnou coupe la ffe-schnou ça mousse trop

J’navigue à travers le ye-mou comme le commandant Cousteau

J’suis sur Terre, j’suis dans l’ciel, j’suis ce nègre providentiel

J’encule les présidentielles, passe-moi juste le Jack au miel

Mets des likes, mets des likes, avant qu’on vienne te mettre des claques

Mets des j’aimes, mets des j’aimes, j’te démarre comme le KTM #S.E

J’mets d’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

D’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

Lunettes, paire de Dita

J’décolle, j’ai mon visa

J’veux une Lamborghini garée sous le porche de la villa

J’mets d’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

D’la beuh dans ma chicha, d’la beuh dans ma chicha

Lunettes, paire de Dita

J’décolle, j’ai mon visa

J’oublie jamais personne moi, j’ramène toute la mifa

Kaaris Bling Bling

[Kaaris:]

2.7

Double X on the track, bitch!

Kaaris

Ah clique

Tant mieux si t’as un trop gros boule, j’ai le permis camion

Elle a cent millilitres de liquide dans la culotte, elle peut même plus prendre l’avion

Si tu me cherches, ne sois pas bête, tape mon blaze sur ta tablette

Je serai neuf millimètres, tu n’seras plus donc fuck Hamlet

Je t’ai eu, tu le sais skinny, désolé ma belle

Si c’est pour me dire que c’est fini, t’aurais pu m’le dire au phone-tél’

Si t’es une puta, si t’es un teur-men, gare aux débordements, débordements, débordements

J’veux une chicha goût the-men, j’garde le comportement comportement comportement

J’suis dans l’avion de Pablo, je plane

Tu m’allumes comme un bédo, t’es ma flamme

J’brille comme un bling-bling, bling-bling, bling-bling, bling-bling, bling-bling

Sur le toit du building, building, building, building, building

Tout c’qui se voit est éphémère, tu le sais

C’qui n’se voit pas est éternel, tu le sais

[Sofiane:]

J’mets du sang partout, pas venu faire de style

J’ai des frères de lait, j’ai des frères de sky

J’n’ai personne en face, qui m’fait baliser

Aucun rêve que mon arme ne puisse réaliser

Tu crois qu’le succès m’égare frangin mais t’as tort

J’garde tous mes réflexes même quand l’métal dort

Gros, dis-moi ce qu’on fête, une tournée complète ?

Un tapin d’compét’, une pute médaille d’or

Salside de Dakar, gros son pas ti-gen

Chiriki d’Alger, nouchi d’Abidjan

Sses-lia, sac de congél’, cellophane, aluminium

L’empire du 9-3, multiplatinium

Tête de skunk opé’ et même les anges toussent

Pas d’steak de Kobe, j’préfère qu’on mange tous

Je bosse le CAC 40, j’garde le cours instable

J’les préfère marrantes, qu’elle suce pour un snap

[Kaaris:]

J’suis dans l’avion de Pablo, je plane

Tu m’allumes comme un bédo, t’es ma flamme

J’brille comme un bling-bling, bling-bling, bling-bling, bling-bling, bling-bling

Sur le toit du building, building, building, building, building

Tout c’qui se voit est éphémère, tu le sais

C’qui n’se voit pas est éternel, tu le sais

[Kalash Criminel:]

(Gang, Sauvagerie)

Faut faire des sous, j’ai plus le temps pour les embrouilles de quartier

Mon fils a quelques mois porte du Balmain, Gucci, Versace

Si tu savais comment j’ai trimé pour en arriver là

J’m’arrêterai pas tant qu’j’ai pas ma villa sur la French Riviera

Cagoulé tard la night, ouais je drive et la mitraillette est yougoslave

35 heures pour 1 200, c’est grave, travailler pour l’État, c’est être esclave

J’ai un tour d’avance, ils pensent que j’suis en retard, j’leurs mets des Fimbu comme le père fouettard

On achète ton père, ta mère, ton frère, ta sœur avec les sous du Qatar

[Kaaris:]

J’suis dans l’avion de Pablo, je plane

Tu m’allumes comme un bédo, t’es ma flamme

J’brille comme un bling-bling, bling-bling, bling-bling, bling-bling, bling-bling

Sur le toit du building, building, building, building, building

Tout c’qui se voit est éphémère, tu le sais

C’qui n’se voit pas est éternel, tu le sais

Kaaris Boyz N The Hood

Faut qu’on se rachète pour aller au ciel

On court après les pépètes, rivière de Jack au miel

Elle aime ma dégaine, avant on portait des chaînes

Peu importe si l’moteur est mort tant que la route est pavée d’or (Kaaris)

Pas besoin d’une cavalière pour aller au bal, j’y vais que pour faire du sale

J’sors mon arsenal, j’patrouille comme un Marshall

J’cours partout comme un morfal, j’te fais l’amour comme un animal

Chez nous il n’y a pas de match amical

Tu fais le footeux, elle va te michetonner si tu crois qu’elle est conne

Quand tu la prends en vrette-le et tu te rends compte qu’elle n’est toujours pas bonne

J’veux un compte où mon argent dort, mais l’argent n’fait pas l’bonheur

Donc j’veux la médaille d’or

Faut qu’on se rachète pour aller au ciel

On court après les pépètes, rivière de Jack au miel

Elle aime ma dégaine, avant on portait des chaînes

Peu importe si l’moteur est mort tant que la route est pavée d’or (Kaaris)

J’fume ma O.G Kush, j’pense à tous mes frères

Regarde le soleil se couche sur des milliards de prières

Si l’un des nôtres est touché, c’est que tout le monde est touché

C’est comme ça qu’on se sert les coudes, génération Boyz N the Hood

Kalach’ est chargé, je n’ai pas changé

Missile est largué, pas là pour plaisanter

Le Dozo ne chasse pas, si ta ke-schne faisandée

Même blindé au max, tu peux me voir en gandoura sur un T-Max

Oh no, tu lui paies sa cons’ mais elle part avec un autre tellement tu es laid

Tu dis que tu es content pour moi mais tu souris jaune comme un smiley

Si t’es mon kho, j’suis ton kho, juste tu m’en demandes pas trop

J’veux une deuxième chance comme Jon Snow

Faut qu’on se rachète pour aller au ciel

On court après les pépètes, rivière de Jack au miel

Elle aime ma dégaine, avant on portait des chaînes

Peu importe si l’moteur est mort tant que la route est pavée d’or

J’fume ma O.G Kush, j’pense à tous mes frères

Regarde le soleil se couche sur des milliards de prières

Si l’un des nôtres est touché, c’est que tout le monde est touché (c’est sûr)

C’est comme ça qu’on se sert les coudes, génération Boyz N the Hood

Tu m’connais pas, mais pourtant tu parles de moi

Quand tu me trouveras, on aura plus de nouvelles de toi

Glock sur la hanche, je t’en mets une dans le foie (2.7, 2.7)

Il était une fois dans le 9.3

Y a du caviar béluga, c’est ta fête c’est Hanouka

On s’est loupé ce coup-ci, on se retrouve chez Gucci

J’veux pas danser, j’veux juste te tter-fro, t’as des belles fesses, j’veux juste les quer-cro

J’fais que du sale et rien et de pe-pro, 2.7.Z.E.R.O

Faut qu’on se rachète pour aller au ciel

On court après les pépètes, rivière de Jack au miel

Elle aime ma dégaine, avant on portait des chaînes

Peu importe si l’moteur est mort tant que la route est pavée d’or (Kaaris)

J’fume ma O.G Kush, j’pense à tous mes frères

Regarde le soleil se couche sur des milliards de prières

Si l’un des nôtres est touché, c’est que tout le monde est touché (c’est sûr)

C’est comme ça qu’on se sert les coudes, génération Boyz N the Hood

Kaaris BoosKaaris #3 Freestyle

K Double A A.K.A. Talsadoum

2.7.Z.E.R.O. dans l’ascenseur du building

Album Le Bruit de mon Ame

2.7. 2.7. 2.7

Le négro est mauvais mais le son est bon

Le négro est mauvais mais le son est bon

Cette bad bitch est mauvaise mais son cul est bon

Cette bad bitch est mauvaise mais son cul est bon

J’veux bouffer une chatte qui sent bon

Y’en a qui préfèrent manger du jambon

J’veux bouffer une chatte qui sent bon

Y’en a qui préfèrent manger du jambon

Une fois lancé, je suis trop fainéant pour m’arrêter

J’ai investi 2K sur deux AK, fin de la recré

Ils attendent bouche ouverte que la semence sorte de mon urètre

J’vais leur faire bouger la nuque jusqu’à ce que leur crâne se détache du reste

J’fais tellement de mal au game, tu prends Lalamaline

Je sens le Gris Montaigne, tu sens la naphtaline

Dès que je fume la moquette je deviens chelou

Rrrah rrrah rrrah rrrah, tir de roquette dans les genoux

La vie n’est qu’une pute, je me sers, je l’admets

J’suis comme le casino, je ne perds jamais

Elle va plus à l’école, elle veut twerker, twerker, twerker, sur ma vie

Elle veut plus taffer, elle veut twerker, twerker, twerker sur ma bite

J’frappe comme la foudre, j’pète des cables éléctriques de 800 ampères

Ce fils de tainp qui veut me stopper n’est même pas encore dans les couilles de son grand-père

J’te l’ai dit: Je n’éprouve pas de douleur quand je me recueille, recueille

Tu es peut-être grand mais tu seras plus petit que ton cercueil, cercueil

On est d’accord, j’tue le beat, provocation hardcore, j’pue le hit

Prolongations, je reviens avec la tête de la mort subite

Trouve-moi à RGT si tu veux enquêter, dans le crépuscule si tu veux me péter

La rue m’a allaité, t’as vu ma te-tê, j’peux plus m’arrêter

Ces baltringues ne me verront que de loin, je viens pour vous la mettre et je suis capricieux

J’préfère avoir un flingue plutôt que cette tchoin parce qu’au moins tu peux y mettre un silencieux

Roule un gros joint, l’instru est guerrière

J’suis tellement loin que le futur est derrière

On va te marcher dessus comme on marche sur Paname

Personne ne connait tes sons, ce n’est même pas la peine que je télécharge Shazam

Des kilos, des tonnes de produits, 1000 ients-cli, ients-cli oh oui

Des milliards de ients-cli, je jouis

J’dribble comme Falcao, eh coup de rein puis ciao, eh

Noir comme le cacao, eh, chaud comme à Baie-Mahault

Ca part en vrille, j’fais dans le drill, ils tombent comme des quilles et ma chaîne brille

Calcule pas le prix, flow dernier cri

Pour faire du cash il n’y a pas d’heure, prêts à tous se canner

L’argent n’a pas d’odeur, si il en a une, prends-le et bouche-toi le nez

Vite trouve moi le wali, vite trouve moi le wali

Vite trouve moi le wali, vite trouve moi le wali

C’est le récital d’un gorille, t’as la haine parce que la vie me sourit

Parental advisory, j’vais vous prendre en brochette #yakitori

Le négro est mauvais mais le son est bon

Le négro est mauvais mais le son est bon

Cette bad bitch est mauvaise mais son cul est bon

Cette bad bitch est mauvaise mais son cul est bon

J’veux bouffer une chatte qui sent bon

Y’en a qui préfèrent manger du jambon

J’veux bouffer une chatte qui sent bon

Y’en a qui préfèrent manger du jambon

Le négro est mauvais mais le son est bon

Cette bad bitch est mauvaise mais son cul est bon

Kaaris Bébé

B.T.T.F., 2.7.Z.E.R.O. poto

Back to the future

Bébé, bébé, bébé, moi j’veux un tard-pé

Mon bébé, mon bébé, mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

J’suis au top, j’suis un de ces sales chiens qu’elles adoptent

J’ai le torse et les triceps du tricératops

Tout est vrai de sous les pieds jusqu’à la barbe

J’suis goût café, torréfié, #JacquesVabre

J’arrive pile au club minceur, j’suis livré avec le Glock

Comme ton vibromasseur est livré avec les piles

T’es au courant qu’j’peux les électrocuter comme Zeus

Le compte courant sur le gros cul des strip-teaseuses

Je suis célèbre comme 2-zer et si tu veux voir d’autres sphères

Tu peux monter dans mon fer, tu peux boire dans mon verre

Recharge le seau, dépêche toi de te sauver

J’bois pas mais mes soces ont l’alcool mauvais

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Viens à Sevran si tu veux de la lourdeur

Tu sors de la chatte à ta maman et t’en as encore l’odeur

On va s’croiser, pose-toi toujours deux questions

Si j’vais t’embrasser, ou te la mettre dans le caisson

Des barres, ils peuvent même pas attraper un frisbee

Et ces clébards veulent attraper un grizzli

J’suis wanted comme feu Khaled Kelkal

Depuis le bled si j’veux j’prends ta température rectale

L’ovni va déposer un alien

Et la boîte noire se trouve dans ma boîte crânienne

J’devrais même pas choisir entre elle et mon négro

Mais cette salope a le cul plus gros que mon égo

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

2.7

4124

Kaaris Chargé

Kalash est chargé, kalash est chargé, kalash est chargé

Cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra

Roule sur les zébras, roule sur les zébras, roule sur les zébras

J’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé

Roule un gros pilon, rouge au fond des yeux en dit long

La chambre est gée-char, j’pars en guerre, déter’ comme César

J’rêve de faire sauter le Ministère, et de me faire schnicav par la veuve du commissaire

Ce monde t’avale et te digère, écoutes les balles siffler du 93 au Niger

J’reconnais que le ventre que j’ai quitté, ma vélocité vient de Kounta Kinte

Reconnais qu’une arme peut nous acquitter, et l’animal grâce à sa pilosité

2.7. 2.7. 93, en dessous de 07 c’est de la synthèse

Tu vends d’la merguez et sniffes de la mauvaise, on s’en fout d’tes recettes, c’est de la foutaise

Écoute le fond de ma rime, canon au fond d’tes narines

J’m’arrêterai quand j’aurais posé ma euq et mes yeucs sur le front de Marine

J’rappe comme un Desert Eagle, mais qui va s’faire allumer?

MC t’as la bêtise d’ouvrir ta gueule, ait au moins l’intelligence d’assumer

Kalash est chargé, kalash est chargé, kalash est chargé

Cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra

Roule sur les zébras, roule sur les zébras, roule sur les zébras

J’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé

La vie de John Gotti, en True Religion dans la Bugatti

J’insulte ta daronne comme Materazzi, j’suis plus talentueux que Salvador Dali

J’suis venu vendre ma gue-dro, j’cogne si fort que j’en fais d’la confiture

Le rap en perd son que-fro, Tyson en perd sa ceinture

Dis à ta bitch négro, qu’elle se pose dans le VIP à l’aise

Son boule est tellement gros que sa shneck avale la chaise

J’sors des entrailles d’une louve, mon art va se bicrave au Louvre

Même les portes les plus blindées s’ouvrent, nul ne résiste à mon groove

2.2.2.7.Z.E.R. Brave, la bouche c’est comme le trou, ça se lave

J’descend d’un négrier d’esclave, j’ferai pas de feat avec tous ces travs’

Le soleil s’lève pas sur la cave, armes, bitchs, y’à de quoi bédave

Bien sur le fournisseur est slave, j’viens de Sevran et les vrais le savent

2.7.2.7

Kalash est chargé, kalash est chargé, kalash est chargé

Cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra

Roule sur les zébras, roule sur les zébras, roule sur les zébras

J’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé

Kalash est chargé, kalash est chargé, kalash est chargé

Cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra

Roule sur les zébras, roule sur les zébras, roule sur les zébras

J’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé

Les bouteilles viennent vers nous et les balles vont vers vous

Tous mes khey au rendez-vous, si tu veux faire le con, faire le fou

J’ai dit les bouteilles viennent vers nous, et les balles vont vers vous

Tous mes khey au rendez-vous, si tu veux faire le con, faire le fou

J’vais les aligner comme des cibles, je les allume et je les crible

Je les évite et je les dribble, mais elle la mange, j’crois qu’elle est comestible

J’passe les rapports avec le plat du pied, c’est du Ciroc non c’est pas du thé

Le 9.3 ne sait pas sucer, et l’ours brun est mal léché

Kalash est chargé, kalash est chargé, kalash est chargé

Cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra

Roule sur les zébras, roule sur les zébras, roule sur les zébras

J’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé

Kalash est chargé, kalash est chargé, kalash est chargé

Cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra, cuisine du cke-cra

Roule sur les zébras, roule sur les zébras, roule sur les zébras

J’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé, j’ai dit kalash est chargé

2.7.2.7.2.7

KAARIS

Kaaris Bébé

B.T.T.F., 2.7.Z.E.R.O. poto

Back to the future

Bébé, bébé, bébé, moi j’veux un tard-pé

Mon bébé, mon bébé, mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

J’suis au top, j’suis un de ces sales chiens qu’elles adoptent

J’ai le torse et les triceps du tricératops

Tout est vrai de sous les pieds jusqu’à la barbe

J’suis goût café, torréfié, #JacquesVabre

J’arrive pile au club minceur, j’suis livré avec le Glock

Comme ton vibromasseur est livré avec les piles

T’es au courant qu’j’peux les électrocuter comme Zeus

Le compte courant sur le gros cul des strip-teaseuses

Je suis célèbre comme 2-zer et si tu veux voir d’autres sphères

Tu peux monter dans mon fer, tu peux boire dans mon verre

Recharge le seau, dépêche toi de te sauver

J’bois pas mais mes soces ont l’alcool mauvais

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Viens à Sevran si tu veux de la lourdeur

Tu sors de la chatte à ta maman et t’en as encore l’odeur

On va s’croiser, pose-toi toujours deux questions

Si j’vais t’embrasser, ou te la mettre dans le caisson

Des barres, ils peuvent même pas attraper un frisbee

Et ces clébards veulent attraper un grizzli

J’suis wanted comme feu Khaled Kelkal

Depuis le bled si j’veux j’prends ta température rectale

L’ovni va déposer un alien

Et la boîte noire se trouve dans ma boîte crânienne

J’devrais même pas choisir entre elle et mon négro

Mais cette salope a le cul plus gros que mon égo

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

2.7

4124

Kaaris Crystal

[Future]

I won’t trust these bitches, these bitches gon’ tell

We don’t trust no snitch around

None of these bitches, these bitches gon’ tell

I’m a hood nigga straight out the motherfucking gutter

I serve the whole bail

Motherfuck these police, nigga, my niggas they shooting at 12

(Niggas shooting at police, BLAOW!)

[Kaaris:]

Je me devais de les kalashnikover

Je me balade au cimetière avec mes trophées

Je fume un joint de beuh pour me doper

La guerre on va la faire, y’a R, je suis opé

Je leur pisse dessus comme sur une aire de repos

Les couilles se voient même de dos

Balayette en traître, j’suis pas ton te-po

Ici tous les coups sont vrais, t’es pas au rt-spo

Ce qui te touche ne m’effleure pas

J’rentre dans le carré comme Bobby Shmurda

AK chargé et tu smurferas, Crystal, ck-cra

J’mélange dans la cuisine, tes implants, ton legging

Sur le siège chauffant, ce n’est pas un leasing

Mon gang est sur le listing

Tu m’attaques il parait

Rafale et ta chatte disparait

J’augmente la dose dans le trafic

Et la criminalité sur le graphique

Même dans la saleté faut que je m’applique

J’fais des hat tricks, je viens d’Afrique

J’prends le pouvoir comme Napoléon

Roi Soleil éclairé par les rayons

T’es ébloui par mes xénons

La gifle te donne les oreillons

[Future:]

I won’t trust these bitches, these bitches gon’ tell

We don’t trust no snitch around

None of these bitches, these bitches gon’ tell

I’m a hood nigga straight out the motherfucking gutter

I serve the whole bail

Motherfuck these police, nigga, my niggas they shooting at 12

Motherfuck these police, nigga, my niggas they shooting at 12

We don’t carry no snitch around

None of these bitches, these bitches gon’ tell

I’m a hood nigga straight out the motherfucking gutter

I serve the whole bail

Got the molly, got white

Got the lean, got the kush

Got the purp and the pills

[Kaaris:]

J’suis dans le bunker comme Oussama

Psychogun, rayon Gamma

Tout droit, direct dans vos tarmas

En même temps que la Jordan 11 Blue Gamma

Depuis “Vendeur de nah nah”

Organisés comme le Fatah

Je défouraille tous ces bâtards

Je les mange en steak tartare

Tu veux rapper comme moi, t’es cloné

J’fais du liquide, de la monnaie

Je passe devant toi, t’es sonné

Tout se passe sous ton gros nez

J’suis pépère, BTTF, Zanotti

Armes de guerre, je possède toute la panoplie

[Future:]

I won’t trust these bitches, these bitches gon’ tell

We don’t trust no snitch around

None of these bitches, these bitches gon’ tell

I’m a hood nigga straight out the motherfucking gutter

I serve the whole bail

Motherfuck these police, nigga, my niggas they shooting at 12

Motherfuck these police, nigga, my niggas they shooting at 12

We don’t carry no snitch around

None of these bitches, these bitches gon’ tell

I’m a hood nigga straight out the motherfucking gutter

I serve the whole bail

Got the molly, got white

Got the lean, got the kush

Got the purp and the pills

Selling bricks on deck like Jackie Chan

Got them hoes on deck like shoestrings

With a brand new Lambo shoestring

I’m a gutter ass nigga I don’t do ‘caine

Got a whole lot of Autotune on it, no T-Pain

36 O’s in the whip, no keychain

Young ass white bitch, Amy Grant, nigga

Young rich nigga hanging with penitentiary niggas

Motherfuck the feds, fuck Illuminati

Nigga we ain’t scared, this a kamikaze

Order more bitches, order more bottles

We doing this shit, we might not see tomorrow

Two hundred bitches from Paris on my timeline

They might have went all the way this time

Treat a nigga like a one of a kind

Diamonds hanging, I’m in Sierra Leone

Fuck with a rich nigga if that’s what you want

Come fuck a rich nigga, that’s what you want

Ace of Spades and kush, oh that’s what we on

You niggas trying to buy me? Know they some clones

Drink your molly, mix it all on up

These Persian bitches know they all want us

I won’t trust these bitches, these bitches gon’ tell

We don’t trust no snitch around

None of these bitches, these bitches gon’ tell

I’m a hood nigga straight out the motherfucking gutter

I serve the whole bail

Motherfuck these police, nigga, my niggas they shooting at 12

Motherfuck these police, nigga, my niggas they shooting at 12

We don’t carry no snitch around

None of these bitches, these bitches gon’ tell

I’m a hood nigga straight out the motherfucking gutter

I serve the whole bail

Got the molly, got white

Got the lean, got the kush

Got the purp and the pills