Yelle Nuit De Baise II

Ton corps.

Ton corps est mon parc d’attraction,

J’y fais glisser mes doigts et quelques glaçons.

Frissons, non ce ne sont pas les glaçons,

Je suis ton école, tu es ma récréation.

Un tobogan de vapeur,

La chaleur s’évapore de ton moteur.

Tu m’inspires mon coeur,

Dans ta bouche à 100 à l’heure.

Ton corps.

Yelle Comme Un Enfant

J’aime les fraises Tagada et je rêve d’un Wayne’s World 3

Je veux une méga happy end enlacée dans tes bras

J’en ai pas de dents de sagesse, ça ne me manque pas,

quand je mords la nuit à pleines dents pour faire la nouba

Je suis un enfant (comme un adolescent)

Je suis un adulte (comme un adolescent)

Faut-il vraiment choisir son camp (choisir son camp)

Le faut-il vraiment (comme un adolescent)

Je chante et je pleure, comme un enfant

(Comme un enfant)

Je joue à me faire peur, comme un enfant

(Comme un enfant)

Je pense tout et son contraire, comme un enfant

(Comme un enfant)

Je danse, j’ai le cœur à l’envers, comme un enfant

(Comme un enfant)

Je suis sensible au divertissement

Mes gencives savent que le dentistement

La drogue agit sur moi lentement

Ah, nan, j’suis con, c’est un Efferalgan

Avoue les faits espèce de langue de bois

Avoue l’effet que j’ai sur toi

Je t’enfantise comme un Caranougat

Je t’immunise sur ce refrain en la

Je chante et je pleure, comme un enfant

(Comme un enfant)

Je joue à me faire peur, comme un enfant

(Comme un enfant)

Je pense tout et son contraire, comme un enfant

(Comme un enfant)

Je danse, j’ai le cœur à l’envers, comme un enfant

(Comme un enfant)

[English:]

I love Tagada Strawberries

And I dream of a Wayne’s World 3

I want a mega-happy end

Entwined in your arms

I don’t have my wisdom teeth

I don’t miss them

When I bite at night with full teeth

To live it up

I’m a child, like an adolescent

I’m an adult, like an adolescent

Is it really necessary to choose sides?

Is it really necessary, like an adolescent?

I sing and I cry, like a child

I scare myself for fun, like a child

I think about anything and everything, like a child

I dance, my heart is upside-down, like a child

I’m sensitive to distraction

My gums know that the dentist is lying

The drug acts slowly on me

Oh no I’m stupid, it’s a pain medication

Admit the facts, you liar

Admit the effect I have on you

I make you childish like a Caranougat

I immunize you on this chorus

Yelle Un Jour Viendra

Je l’ai senti hier

Je n’étais pas normale

J’ai sentie le désert

Sortir de mon âme

Je n’ai pas pris de dessert

Alors que j’en régale

Ce matin je la sens

La sœur de mon âme

Des fourmillement dans le cœur

Le ventre qui se tord

Jamais je n’ai eu peur

En regardant dehors

J’ai mis une robe à fleur

On verra bien

C’est maintenant que je sors

Un jour viendra l’amour dans ma vie

Dans ma vie

Et ce sera aujourd’hui Je l’ai sentie dans l’air

L’odeur de cette flamme

Je connais celle du souffre

Quant un jour elle fane

je ne vois plus d’échec

Dans ce grand jeu de dame

Ce matin je la sens

La sœur de mon âme

Des fourmillement dans le cœur

Le ventre qui se tord

Je n’ai plus vraiment peur

En marchant dehors

Je me suis mise à l’heure

De mon destin

Montre moi ton corps

Un jour viendra l’amour dans ma vie

Dans ma vie

Et ce sera aujourd’hui La peur de mon âme

La sœur de mon âme

Un jour viendra l’amour dans ma vie

Dans ma vie

Et ce sera aujourd’hui

Yelle Les Soupirs Et Les Refrains

Les jours se suivent, les nuits ne sont jamais les mêmes

Je vis une année, en un mois passé

Avec toi, les heures avancent et j’ai de plus en plus sommeil

Ton corps, ton odeur

Tu rentres à quelle heure? Je serais là

Les minutes passent et sans message et sans nouvelles

Pour nous, pas besoin

Ensemble, tout devient évident

On s’apprivoise en bougeant nos cœurs en même temps

On symbolise un seul et même mouvement

Quand je viens entre tes mains

Les soupirs et les refrains

Je te précipite dans la chute de mes reins

Quand je viens entre tes mains

L’espace et la distance ne changent rien

Tu n’es jamais seul, ne fais pas la gueule

Je reviens

Nos pensées se retrouvent à mi-chemin

En élévation, la même partition

C’est marrant

Nous n’avons pas le sens de l’orientation

On roule sans les phares, même en plein brouillard

Et pourtant

On s’apprivoise en bougeant nos cœurs en même temps

On symbolise un seul et même mouvement

Quand je viens entre tes mains

Les soupirs et les refrains

Je te précipite dans la chute de mes reins

Quand je viens entre tes mains

On mélange tout, même notre sang

Les montagnes et les océans

Ce qu’on se dit, ce qu’on entend

Ce qu’on oublie dans nos vêtements

Ce qu’on oublie dans nos vêtements

On mélange tout, même notre sang

Quand je viens entre tes mains

Les soupirs et les refrains

Je te précipite dans la chute de mes reins

Quand je viens entre tes mains

Yelle Interpassion

Hi, mon nom est, je m’appelle

Celle qui emmêle

Les consonnes et les voyelles

Je suis internationale

¿Hola, que tal?, ¿Hola, que tal?, ¿Hola, que tal?

Hola que, hey!

I speak a little bit

You don’t understand

But I speak a little bit

And I’m sure you are my friend

You are my friend, you are my friend, you are my friend

You are my…

J’aime les gens, j’trouve ça bien

Quand on s’fait tous des câlins

Quand on mélange nos voyelles

Qu’on se fait la courte échelle

J’aime moins les consonnes

De ceux qu’on a pas sonnés

J’appuie sur l’interphone

Je suis interpassionnée

Interpassion, interpassion, interpassion

Je suis interpassionée

Interpassion, interpassion, interpassion

Je suis interpassionée

(Bonjour)

¿Cómo te llamas?

Do you know Mafalda?

Do you speak Portuguese?

Are you from California?

Made in China, made in China, made in China

Made in China-a

J’aime les gens, j’trouve ça bien

Quand on s’fait tous des câlins

Quand on mélange nos voyelles

Qu’on se fait la courte échelle

J’aime moins les consonnes

De ceux qu’on a pas sonnés

J’appuie sur l’interphone

Je suis interpassionnée

Interpassion, interpassion, interpassion

Je suis interpassionée

Interpassion, interpassion, interpassion

Je suis interpassionée

Interpassion, interpassion, interpassion

Je suis interpassionée

Interpassion, interpassion, interpassion

Je suis interpassionée

Yelle Dans Ta Vraie Vie

Je joue un rôle

Et j’aime ça

Ma vie n’aurait pas d’intérêt

Je rêve, quoi…

Tous les soirs je cherche des mecs

Pour finir dans les toilettes

Je me fais belle et sensuelle pour te plaire

(échec)

Ce n’était qu’un jeu et tu le sais

(tu aimes ça)

Je m’approche de ton cou et tu sens

(tu aimes ça)

Je me cambre sur ta cuisse et d’office

Je sens que tu te contractes dans ton Levi’s

tous le mecs qui courent après en boîtes

(incessement)

Sous les vernis, veste 3/4 en skaî

(très élégant)

Tu es donc là et tu te sens fat

(tu as raison)

Ce soir tu as le droit de jouer au mac

(vas-y mignon)

(vas-y mignon)

Ton arrivée passe inaperçue

Mais dans ta tête toutes les lumières

Sur toi se ruent

L’image se bloque mais toi tu continues

La soirée n’avait pas de sens

Mais tu es venu

Tu vie dans un clip de rap

Tout te réussit et tu claques

Mais ce soir en rentrant chez toi

Tu seras seul devant ton mac [x2]

Tu vois pour toi toutes les filles sont nues

Le DJ s’coue la dance

Du champagne est bu

Une caresse sur toutes les fesses

Bisous sur tous les culs

La soirée avait du sens

Mais tu es venu

tous le mecs qui courent après en boîtes

(incessement)

Sous les vernis, veste 3/4 en skaî

(très élégant)

Tu es donc là et tu te sens fat

(tu as raison)

Ce soir tu as le droit de jouer au mac

(vas-y mignon)

Ne t’inquiète pas, ce qui compte

C’est que tu aimes ton rêve

Tu es mignon dans ce rôle

Et c’est pour cela qu’on t’aime

Tout le monde sait qu’au fond

Tu es une petite hirondelle

Avec des cœurs de toutes les couleurs

Dessinés sur les ailes

Des pimps comme toi – egothérapie

Tire à bloc sur les ficelles

Du pantin que tu vis

Les rapports entretenus avec ce meilleur ami

Ne supportent pas quand tu es nu

Sans ta panoplie

Timidité

Retenus par les bling

C’est la force d’une personne sage

On ne parle pas de frime

C’est l’apport du personnage que tu as choisi

C’est ta force et ta faiblesse

Mais je suis conquise

tous le mecs qui courent après en boîtes

(incessement)

Sous les vernis, veste 3/4 en skaî

(très élégant)

Tu es donc là et tu te sens fat

(tu as raison)

Ce soir tu as le droit de jouer au mac

(vas-y mignon) [x2]

(incessement)

(très élégant)

(tu as raison)

(vas-y mignon)

Yelle Toho

Un mytho et puis deux et puis trois

Tellement beaux oh qui ne se voient pas

Aussitôt cités, aussitôt là

Comme une vérité que tu n’as pas

Ohohohoh

Je mens, tu mens, ne mens pas

Ahahahah

Mentez, mentez, mentez moi

Escalade mo-monumentalement

Mens comme du con

On se renvoie tout-toujours la balle

Comme dans une partie de ping pong

Ohohohoh

Je mens, tu mens, ne mens pas

Ahahahah

Mentez, mentez, mentez moi

Toho

Mon ami toho

Mon ami toho

Mon ami toho [x2]

J’entre dans la con-conversation

Comme un voleur que tu n’entends pas

Je croque dans les fruits de la passion

Je prends les virages que tu n’vois pas

Ohohohoh

Je mens, tu mens, ne mens pas

Ahahahah

Mentez, mentez, mentez moi

Je te donne les réponses aux question

Que tu ne me proposes même pas

Les mirages [?] la raison

Loin là bas dis moi que tu les vois

Ohohohoh

Je mens, tu mens, ne mens pas

Ahahahah

Mentez, mentez, mentez moi

Toho

Mon ami toho

Mon ami toho

Mon ami toho [x2]

Yelle C’est Pas Une Vie

Tout pour moi c’est tout

Fou pour moi c’est foutu

Tu vois c’est cool quand

On ne se voit plus

De goût dans la vie comme dans du tofu

Je zappe la série ne m’intéresse plus

Regarder la nuit

Se dire qu’on n’est rien

Matière en mouvement

Autant que ce soit bien

C’est quasiment sûr

Qu’elle vaille mieux que ça

Un saut dans le futur

Tu n’es plus là

Je m’amuse quand les autres s’ennuient

Tu me juges disant que c’est de la folie

Ton discours est chiant

Ta phrase pas finie

Que je suis déjà, hum, déjà parti e

Super fille yelle, superficielle

Mais à la fin, tous dans un ciel

Quitte à choisir, choisir sa vie

Papillon de nuit ou simple fourmi

C’est pas une vie la vie qu’on vit

Quand on vit pas la vie qu’on veut

Est-ce que je te l’ai déjà dit

Je pense que tu mérites mieux

Que nous deux

Que nous deux

Que nous deux

Que nous deux

T’en as marre j’en ai marre

Que tu te plaignes

J’en ai marre t’en as marre

Que je me plaigne

T’en as marre j’en ai marre

Que tu te plaignes

J’en ai marre, ah

Que tu te plaignes

Comme cet éphémère

Qui donne tout maintenant

J’ai ce sentiment

D’un échantillon

Il est électrique

Tout sauf de la pierre

Couleur symétrique

Étoile et poussière

Super fille yelle, superficielle

Mais à la fin tous dans un ciel

Quitte à choisir, choisir sa vie

Papillon de nuit ou sim ple fourmi

C’est pas une vie la vie qu’on vit

Quand on vit pas la vie qu’on veut

Est-ce que je te l’ai déjà dit

Je pense que tu mérites mieux

Que nous deux

Que nous deux

Que nous deux

Que nous deux

Yelle Ici & Maintenant

Je vais bien, oui c’est certain que je vais bien

J’ai pris mes médicaments, mon café, mon Guronsan

J’aime les miens, tout l’monde est gentil, tout va bien

Si ça n’finit pas aujourd’hui, ce sera demain

Mais pour l’instant c’est ici et maintenant

Je vois des hommes nus et des pélicans

Des gens connus dans des moments gênants

J’attends le mo…

Mais pour l’instant c’est ici et maintenant

Je saute à pieds joints sur les continents

Sur un nuage rose, à dos d’éléphant

J’attends le moment

J’attends le moment

Le moment ou ça casse

Ici et maintenant

Mais pour l’instant ça passe

J’attends le moment

Le moment ou ça casse

Ici et maintenant

Mais pour l’instant ça passe

Passe, passe

J’aimerais bien ne pas savoir trop tôt la fin

J’entends le SAMU qui vient, j’entends qu’on s’amuse bien

Mais pour l’instant c’est ici et maintenant

On joue au frisbee dans un ouragan

J’traverse NYC sur un cheval blanc

J’attends le moment

Mais pour l’instant on oublie nos leçons

On fait comme avant, on est un peu cons

On fonce en souriant dans le mur du son

J’attends le moment

J’attends le moment

Le moment ou ça casse

Ici et maintenant

Mais pour l’instant ça passe

Dans la fumée d’un volcan

Je cherche encore ma place

Ici et maintenant

Mais pour l’instant ça passe

Passe, passe, passe, passe

Passe, passe, passe, passe

Et pour le moment ça passe

Et pour le moment ça passe

Et pour le moment ça passe

Et pour le moment ça passe

Et pour le moment ça passe

Et pour le moment ça passe

Et pour le moment ça passe

Et pour le moment ça passe

Jusqu’au jour où ça casse

Yelle Amour Du Sol

[Refrain:]

Amour du corps, amour du floor, amour de la sueur,

Amour des cases sur le sol de toutes les couleurs,

Amour sans question, amour simple, amour pour le coeur,

Je suis en transe comme les DJs c’est ce qu’il y a de meilleur.

Frappe tes mains, bouge ton corps, c’est comme ça qu’ça vient

Maillot de bain, maillot de corps, ça nous va si bien

Je chante en français, des années 80, je n’aime pas l’passé, mais c’était quand même bien.

Danse,

Tu t’en moques de c’que j’dis, j’vais quand même pas faire un poême pour danser, que les choses soient claires.

Je n’arrive pas à penser dans ces moment là.

Je me laisse aller, j’fais l’vide autour de moi.

[Refrain]

Dis, tu m’offres un Cacolac pour me donner la niaque,

Tu m’présentes les DJs, de cette super belle boite,

Je suis sûre de les connaitre, ils étaient dans ma fac,

mais ils ne parlaient qu’aux mecs, j’trouvais ça super wack.

Tu m’passes ton bandana, il est vraiment trop smart,

Si j’vais les voir comme ça, j’aurais p’t être un plan classe,

Pour qu’ils viennent mixer chez moi, à la prochaine danse class,

Devant toutes mes copines, on va bouger nos ass.

[Refrain]

C’est gai

c’est frais

ça me plait

c’est vrai

c’est fait?

ça non

c’est chouette

ah ouai

on danse encore?

ah ouai

t’es sûre

ouai ouai

on fait l’amour? / après / t’es sûre? / ouai ouai.

[Refrain]